Le droit positif est-il artificiel ?

Antigone et Polynice.
Antigone et Polynice

Aristote, Rhétorique, I, 13.

(… ) la définition du juste et de l’injuste se rapporte à deux sortes de lois (…). Je veux parler de la loi particulière et de la loi commune. La loi particulière est celle que chaque collection d’hommes détermine par rapport à ses membres, et ces sortes de lois se déterminent en : loi non écrite et loi écrite. La loi commune est celle qui existe conformément à la nature. En effet il y a un juste et un injuste, communs de par la nature, et que tout le monde reconnaît par une espèce de divination, lors même qu’il n’y a aucune communication, ni convention mutuelle. C’est ainsi que l’on voit l’Antigone de Sophocle déclarer qu’il est juste d’ensevelir Polynice, dont l’inhumation a été interdite, alléguant que cette inhumation est juste, comme étant conforme à la nature. « Ce devoir ne date pas d’aujourd’hui ni d’hier, mais il est en vigueur de toute éternité, et personne ne sait d’où il vient ». Pareillement Empédocle, dans les vers suivants, s’explique sur ce point qu’il ne faut pas tuer l’être animé; car ce meurtre ne peut être juste pour certains et injuste pour d’autres : « mais cette loi générale s’étend par tout le vaste éther et aussi par la terre immense. »

 

Dans ce texte, Aristote nous dit qu’en plus du droit positif il existe un autre droit différent qui est le droit naturel. Aristote se réfère a Antigone, le personnage principal d’une pièce de Sophocle. Antigone affronte le chef d’État qui refuse d’enterrer son frère, en utilisant comme argument le fait qu’il était traître. Antigone s’y oppose et veux invoquer les “lois naturelles et éternelles” afin de s’opposer aux “lois de l’État”, autrement dit, elle veut invoquer le droit naturel contre le droit positif. Mais quelle est la différence entre le droit naturel et le droit positif ?   

Le droit naturel est bien plus que le droit positif. Celui-ci s’appelle ainsi car, il n’est pas conventionnel – indépendant des conventions humaines, il ne dépend pas d’une décision libre ou de notre volonté, mais c’est plutôt une sorte d’instinct qui est présent le moment venu. Ensuite, il est différent du droit positif car, contrairement aux lois humaines ou positives le droit naturel est éternel et universel. Les “lois naturelles et éternelles” qu’invoque Antigone s’appliquent donc purement à l’homme. C’est une connaissance évidente, comme l’évidence que 2+2=4, nous y avons donc tous accès. En revanche, le droit positif dépend d’une volonté humaine, c’est donc un droit artificiel car il est issu d’une convention humaine et sociale, et peut donc différer selon les sociétés, les époques ou les mentalités. En prenant l’exemple d’Antigone : cette dernière veut enterrer son frère mort et c’est pour cela quelle invoques les droits naturels, alors que le chef d’état qui lui se fonde sur le droit positif ne veut pas que son frère soit enterré. Cela voudrait-il dire que le droit positif ne rend pas toujours justice car il est artificiel ?

Image : Sébastien Norblin, Antigone et Polynice (Wikimedia).

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le droit positif est-il artificiel ?"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PROF
Admin

Les “lois naturelles et éternelles” qu’invoque Antigone s’appliquent donc purement à l’homme. C’est une connaissance évidente, comme l’évidence que 2+2=4, nous y avons donc tous accès

Pensez-vous que les lois naturelles s’imposent en ce sens à la raison ?

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer