Loi du plus fort ou la force de la loi ?

Il est courant d’entendre que certains milieux, comme par exemple celui des affaires (traders…), peuvent s’associer à des « jungles », c’est-à-dire des zones de non-droit : pour réussir, il faut être le plus fort. Dans ce cas, il semble régner la loi du plus fort, qui n’est pas une loi au sens juridique du terme, mais qui correspond à une situation où à une confrontation qui est résolue par un rapport de force entre les parties en présence (loi arbitraire).

Beaucoup d’écrivains, poètes et journalistes dénoncent cette injustice. Tel est le cas par exemple du fabuliste Jean de la Fontaine dans sa Fable Le Loup et L’agneau. En effet, le loup est un prédateur et impose sa puissance à l’agneau. Il ne lui laisse aucun choix et le mange. La Fontaine n’est pas d’accord avec cette acte cruel et dénonce indirectement les inégalités qui existent entre les différentes classes sociales de son temps.

Malheureusement, cette iniquité a persisté dans le temps et est encore d’actualité aujourd’hui. Les exemples les plus significatifs nous sont fournis par les inégalités homme-femme, la puissance de l’argent ou encore le racisme (racial et/ou religieux).

Heureusement, il existe une sorte de « loi suprême », appelée Constitution attribuée à chaque pays. Elle permet le fondement de nos lois et donc de nos droits. Car, comme le disait Alain dans son essai philosophique  Propos sur les pouvoirs : le droit c’est l’égalité. Pour être plus précis, une Constitution est un texte juridique solennel expliquant l’organisation des pouvoirs, mais aussi les droits et les devoirs fondamentaux des citoyens d’un pays.

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Loi du plus fort ou la force de la loi ?"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PROF
Admin

Heureusement, il existe une sorte de « loi suprême », appelée Constitution attribuée à chaque pays

Mais une constitution est-elle forcément juste ?

Giorgio_D
Membre

Bon article, bien rédigé et intéressant.
Néanmoins je pense que le milieux des affaires n’est pas un bon exemple avec la fable Le loup et l’agneau de La Fontaine. Dans le milieux des affaires, chaque compagnie a une chance de réussir à se développer, à faire du profit. C’est un jeu où tout le monde a sa chance même si c’est plus difficile pour les petites entreprise de grimper. De plus, nous avons en Europe une économie mixte qui permet au gouvernement d’intervenir si une société a un mauvais comportement vis à vis à une autre compagnie. Or dans la fable, l’agneau n’a aucune chance de s’en sortir.
Je pense L’oppression Nazie sur les juifs aurait été un meilleur exemple.
Salutations.

Martim_B
Membre

Je ne partage pas le même avis que vous. Comme nous le dit Labride, je pense qu’il existe une réelle injustice dans le monde financier et dans le milieu des affaires en général.
Tout d’abord, toutes les entreprises n’ont pas les mêmes chances de croissance et sont même parfois poussées à la faillite par d’autres entreprises qui elles ont un pouvoir qui leur permet en quelque sorte de faire ce qu’elles veulent.
Par ailleurs, même si les entreprises font preuve de respect mutuel, elles ne sont pas toutes sur le même piédestal. L’état de ce monde, où les grandes économies dominent les petits pays, empêchent toute compétition juste.

Un monde que nous imaginons équitable entre toute entité n’est en réalité qu’un idéal. Des efforts continuent d’être faits pour équilibrer les injustices de ce monde et donner une chance égale à tout le monde mais à mon avis, pour mettre une veritable fin à ces injustices, il faut d’abord mettre fin à la cupidité des entreprises.

Giorgio_D
Membre

Vous avez raison. En effet, mes propos étais basées sur l’Europe et non sur le monde.

Lena_M
Membre

Un article très intéressant et bien rédigé.
Par contre, la « loi suprême » sert-elle seulement pour l’égalité? Vous avez écrit que le droit c’est l’égalité, mais il ne faut pas oublier que le droit c’est également la justice. Ce qui dans certains moments peut être plus important.

PROF
Admin

Votre image, très intéressante, représente en effet la justice comme équité (juste distribution, proportionnelle).

Ynot
Invité
Bonjour, tu dis que dans certains milieux, la loi du plus fort supplante les lois juridiques (lois de la jungle ou loi arbitraire), que cette loi est nullement équitable (ne respecte pas nos droits), d’où injustice. Tu as pris comme exemple Le loup et L’agneau de Jean de la Fontaine ce qui est une bonne idée car il est facile de discerner ton point de vue. Idem pour les inégalités homme-femme. Tu parles de la constitution étant la « loi suprême » qui elle est juste et respecte nos droits. C’est intéressant car nous avons beau savoir que cette injustice existe parmi nous, et nous n’y faisons rien. La constitution ne suffit pas pour faire disparaître cette loi arbitraire. Cependant la loi du plus fort ne s’applique pas qu’avec la force mais fonctionne aussi dans d’autres domaines où le plus fort dans le domaine en question est supérieur aux autres. Par exemple dans une école, un élève qui connait les réponses d’un devoir en chimie, peut s’en servir pour influencer, voir même contrôler ses camarades de classe en échange de ses réponses. De plus, pour moi la constitution et la séparation des pouvoirs sont des versions adaptées de la loi… Read more »
wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer