Des sociétés moins violentes?

Si vous demandez aux gens si, selon eux, les sociétés modernes sont plus violentes qu’avant, il y a beaucoup de chance qu’ils vous répondent « oui ». Pourtant, des études ont montré que depuis l’apparition des gouvernements, c’est-à-dire des Etats, le taux de violence sociale a fortement baissé. Pourquoi pensons-nous alors que nous vivons dans un monde plus violent ? Et comment se fait-il que la violence ait si soudainement diminué ?

Le but de la mise en place des Etats était d’interdire des groupes comme les groupes féodaux, de se faire eux même justice, c’est-à-dire d’utiliser la violence lorsqu’ils le souhaitaient. L’Etat s’est ainsi accordé à lui-même uniquement, l’emploi de la force, mais tout en respectant la loi: c’est la violence légitime. Le philosophe allemand Max Weber disait que « l’Etat a le monopole de la violence physique légitime » et c’est donc grâce à ce monopole dont il parle que l’Etat parvient à maintenir un faible taux de violence.

« l’Etat a le monopole de la violence physique légitime » — Max Weber

Il est intéressant de regarder dans le Global Peace Index (classement des pays du monde en fonction de leur pacifisme, pages 8 et 9), où l’on peut remarquer que les pays ayant les Etats les plus stables sont généralement les plus hauts classés.

D’ailleurs Steven Pinker a montré lors d’un Ted talk que la diminution de violence coïncidait parfaitement avec l’apparition des Etats et que notre monde n’a jamais été aussi peu violent que ce qu’il est aujourd’hui.

Mais d’où viendrait alors cette impression de société violente que nous avons tous ? La seule raison pouvant l’expliquer est l’augmentation du nombre d’informations et d’images que nous recevons (à travers la presse et les réseaux sociaux par exemple) à propos de ce qui se passe dans le monde. Nous pouvons aussi constater que nous sommes bien plus sensibles à la violence que nous l’étions. Par exemple, il y a quelques siècles les gens allaient se divertir en regardant des décapitations alors qu’aujourd’hui se débat l’interdiction de la gifle.

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Des sociétés moins violentes?"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PROF
Admin

Bonjour,
Lorsque vous parlez du rôle pacificateur de l’Etat, s’agit-il forcément de l’Etat démocratique ?

Martim_B
Membre

Je pense que les recherches sur lesquelles vous vous basez ne reflètent pas la réalité du monde dans lequel nous vivons. Je pense que le monde est devenu très violent et est arrivé à un stade préoccupant, Tout d’abord, un premier exemple est ISIS qui agit avec une violence égale, voire pire, à celle de l’Inquisition.
De plus, le développement technologique a permis la perfection d’armes capables de détruire des villes entières, comme fut le cas d’Hiroshima et Nagasaki. D’autre part, la violence est plus que jamais présente dans notre vie quotidienne. Je parle non seulement des homicides mais aussi des vols et des viols dont on n’entend même plus parler tellement sont-ils devenus courants dans la vie de tous les jours.
Il faut aussi noter une nette augmentation de la délinquance qui peut être vue à Bruxelles et dans d’innombrables villes dans le monde. Je trouve donc que l’idée de nombreuses personnes que les sociétés modernes sont plus violentes peut être justifiée non seulement par leur forte sensibilité et une couverture médiatique plus importante mais également par une réelle violence présente dans leur vie quotidienne ainsi que loin de chez elles.

PROF
Admin
Tout d’abord, un premier exemple est ISIS qui agit avec une violence égale, voire pire, à celle de l’Inquisition. Concernant la partie du monde où opère ISIS, il est probable que les chiffres soient désastreux. Attention cependant de calculer les victimes en proportion de la population (non pas en nombre absolu). De plus, le développement technologique a permis la perfection d’armes capables de détruire des villes entières, comme fut le cas d’Hiroshima et Nagasaki. Il est vrai que les armes modernes sont plus destructives et létales lorsqu’elles sont employées. Cependant, il ne faut pas oublier que les combats à l’arme blanche restent toujours plus meurtriers. Par exemple, au Rwanda, les meurtres ont massivement été commis avec des machettes et en affamant les gens (environ 700,000 Tutsis tués en seulement 4 mois par environ 10,000 hommes équipés essentiellement de machettes). D’autre part, la violence est plus que jamais présente dans notre vie quotidienne. Je parle non seulement des homicides mais aussi des vols et des viols dont on n’entend même plus parler tellement sont-ils devenus courants dans la vie de tous les jours. Les statistique montrent le contraire. http://www.scientificamerican.com/article/the-decline-of-violence/ Il faut aussi noter une nette augmentation de la délinquance qui peut… Read more »
Martim_B
Membre

Apportez-vous un contre-argument au mien?
« Cependant, il ne faut pas oublier que les combats à l’arme blanche restent toujours plus meurtriers. Par exemple, au Rwanda… »
Vous ne faîtes qu’apporter un encore meilleur exemple à mon argument car le génocide des Tutsis au Rwanda est un massacre moderne.
Si vous ne pensez pas que les sociétés modernes sont plus violentes que celles passées, pouvez-vous me donner un exemple en quoi les sociétés passées étaient plus violentes?
A propos de Bruxelles, ne pensez-vous pas que c’est une ville moins sûre qu’elle ne l’était?

PROF
Admin

Mon argument concernant la haute mortalité des combats à l’arme blanche vise plutôt à établir que les combats anciens étaient très meurtriers. Les combats modernes à l’arme blanche sont assez rares, il me semble.

pouvez-vous me donner un exemple en quoi les sociétés passées étaient plus violentes?

Oui, voyez les statistiques dans mon commentaire précédent.

A propos de Bruxelles, ne pensez-vous pas que c’est une ville moins sûre qu’elle ne l’était ?

Bruxelles n’est pas bien classée en Europe, certes. « Le taux d’homicides est de 2,6% par 100 000 habitants à Bruxelles (chiffres 2012), contre une moyenne mondiale de 6,2%. Les chiffres bruxellois sont relativement constants depuis 2005, sauf un pic de 4,1% en 2008, ce qui représentait 44 meurtres. » (rtbf).

Une ressources interactive intéressante : « Where are world’s deadliest major cities?« 

Maisy
Invité

Votre réflexion sur les sociétés violentes que les sociétés modernes sont plus violentes qu’avant mais seulement à travers nos yeux est intéressante. En autres mots, le passé est plus violent, mais les hommes étaient plus habitués et n’étaient pas toujours au courant. Maintenant, nous sommes plus sensibles à la violence, et nous sommes plus affectés grâce à la presse et les réseaux sociaux.
Ceci est une réflexion justifiable grâce à vos arguments, mais de quelles sociétés modernes parlez-vous? Le Royaume du Bhoutan par exemple vit en paix totale entre les hommes et la nature, et donc devrait être considéré dans cette observation. Une généralisation de toutes sociétés n’est pas possible, car il y a aussi des sociétés sans états, comme par exemple les Matsés, une société tribale au Brésil. Donc est ce que cela veut dire qu’elles sont plus violentes que la nôtre?

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer