Jamais deux fois le même matin

Ce matin, je me demandais : qu’est-ce qu’avoir de l’expérience dans l’expression « d’après mes expériences ». Je me suis toujours dit que l’âge n’avait rien à voir avec l’expérience et qu’une personne qui a vécu 15 ans peut avoir plus d’expérience qu’une personne qui en a vécu 40.

Dans cette image nous pouvons voir une horloge qui spirale, elle nous semble identique, mais selon moi aucun jours n’est le même, ni les minutes, ni les secondes. Ce qui nous rapporte à mon hypothèse que nul expérience et la même et que chaque seconde de notre vie est alors une nouvelle
Aucun jour n’est le même, ni aucune minute, ni aucune seconde…

Mais après réflexions soudaines, je me suis reposé la question et j’ai émis l’hypothèse que cela ne serait pas vrai : deux personnes distinctes qui ont vécu le même nombre d’années auraient la même quantité d’expérience. Mais cela ne serait pas nécessairement important, ce qui serait important, c’est ce que l’on fait avec. Se doucher ; ouvrir une porte ; s’asseoir.

Je pense que nous avons jamais deux fois la même expérience, quand nous ouvrons une porte, les sentiments que nous ressentons, la manière avec laquelle on l’on ouvre, où l’on regarde pendant qu’on l’ouvre, tout cela serait différant de comment on l’a fait le jour précédant.  Il me semble que cela dépend de la façon dont nous réfléchissons à l’affaire. Chaque personne regarderait d’une façon différente son expérience et je pense que personne ne peut « se mettre à la place de quelqu’un d’autre”.

Il semble cependant que mon hypothèse soit discutable car nous ne consacrons pas énormément d’effort pour que chaque “expérience” nous permette d’en tirer une nouvelle leçon. De plus, il faudrait faire attention à donner un sens tellement large au mot, car il pourrait perdre toute signification. Voici les définitions selon le Larousse : 

  1. Pratique de quelque chose, de quelqu’un, épreuve de quelque chose, dont découlent un savoir, une connaissance, une habitude ; connaissance tirée de cette pratique
  2. Fait de faire quelque chose une fois, de vivre un événement ( ce qui selon mon hypothèse façon de penser confirmerai que l’expérience dépend de l’âge)

Autrement-dit, je pense ce n’est pas le nombre d’expériences que nous avons eu qui devrait nous être important, mais ce serait de se concentrer sur ce que l’on peut apprendre de chacune d’elle quotidiennement. Il ne faut pas aller dans un autre pays ou sauter en parachute pour avoir de “l’expérience”, il faudrait juste analyser plus notre vie de “tous les jours”. Comme le souligne le physicien canadien William Osler :

“The value of experience is not in seeing much, but in seeing wisely.”

 

image : kylie martin

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Jamais deux fois le même matin"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Katharina_W
Membre

Très bien vu. Quelques erreurs d’orthographe. Une perspective typiquement « lavinesque », très bien écrite. Bravo.
-ton schnitzel

Martim_B
Membre

Tout à fait d’accord. Cependant, je ne perçois pas le lien entre expérience et le titre.

De plus, la légende de votre image est très intéressante et suscite à la réflexion, mais je ne trouve pas de suivi sur cela dans votre texte. Pouvez-vous ajouter quelque chose?

Par ailleurs, vous finissez votre article avec une citation de William Osler qui soutient votre thèse que l’important ce n’est pas le nombre d’expérience que l’un peut avoir mais l’apprentissage qu’il peut en tirer : “The value of experience is not in seeing much, but in seeing wisely”. Mais ne dit-on pas que pour voir « wisely » (), il faut être en âge de maturité. Quel est donc le lien entre maturité et expérience ?

Anais_Q
Membre

Ton blogue m’inspire beaucoup et m’a beaucoup fait réfléchir. Merci ma belle suédoise! kiss kiss

Lallie-Rose_HD
Invité
Bonjour Lavinia, J’ai lu ton article intitulé : « Jamais deux fois le même matin ». Un article très intéressant autour d’un sujet qui est diffèrent pour tout le monde, l’expérience. Effectivement, comme tu le dis, les années ont un lien avec la quantité d’expérience. Mais ce qui est important est la qualité de l’expérience et non la quantité. La question va être mais comment mesure-t-on l’expérience ? Nous la mesurons par l’effet qu’elle nous fait sur notre vie personnelle. Donc finalement, comme tu le dis, le plus important et ce que nous faisons avec cette expérience mais aussi ce qu’elle nous apporte, c’est cela qui donne de la qualité à l’expérience. Cependant il y a plusieurs types d’expérience, l’expérience immédiate, c’est-à-dire la perception, l’expérimentation, l’expérience construite par l’homme et enfin l’expérience vécue, la pratique. Certaines expériences peuvent être trompeuses mais c’est d’autre part grâce à cela que l’on construit nos connaissances. Bacon dit « Savoir pour prévoir, prévoir pour pouvoir. ». Nous avons donc besoin de connaissances pour pratiquer. C’est le cas en science, il faut connaitre les dangers pour ne pas commettre ce qui nuirait à notre sécurité. L’expérience est donc la somme de nos actions, la connaissance… Read more »
wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer