Animaux et humains… si différents ?

Un tigre enchaîné

Nous avons pu constater au fil des nombreuses années de l’existence de l’homme sur terre une supériorité incontestable de l’homme sur les animaux. Seulement nous pouvons nous demander si cette supériorité est vraiment justifiable.

Tout d’abord les humains ont un langage et une compréhension largement supérieure à celle des animaux. Nous avons bien plus de facilité à nous faire comprendre et à communiquer qu’eux. Ensuite, les humains peuvent faire preuve de plus de bonté que les animaux… Cependant, cela s’applique également à la méchanceté.

Je suis moi-même assez mitigée sur la question. En effet,  s’il est certain que les humains ont plus de capacités sociales, ils communiquent entres eux et sont plus développés et “intelligents” que les animaux, je trouve cependant que l’humain fait preuve de beaucoup de cruauté envers des animaux et que cela va de plus en plus mal. Désormais, l’homme peut faire ce qu’il veut aux animaux, les enfermer, les exploiter et les tuer pour notre amusement ou notre confort afin d’en oublier presque que ce sont avant tout des êtres vivants avec des émotions et qui perçoivent le danger. Cela va trop loin, les animaux qui sont des êtres sensibles et intelligents n’ont aucuns droits et n’existent plus que pour subsister aux besoins de l’homme. Même si nous ne pouvons pas nier les différences naturelles entres les animaux et les humains, il ne faut pas abuser de notre supériorité ou en tout cas, cette supériorité devrait en ce cas impliquer une responsabilité.

image : Chaz McGregor sur unsplash.com

Rating: 5.0. From 1 vote. Show votes.
Please wait...

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Animaux et humains… si différents ?"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Teodor_DS
Membre

Je partage le même avis que vous, très bien développé. Petites fautes de ponctuations, mais sinon, c’est bien écrit.

Benoît_P
Membre

Pour quelqu’un parlant d’erreurs de ponctuation, ne faudrait-t-il pas d’abord vous assurer que votre propre message ne soit pas rempli de fautes de la même sorte, nottament avec les virgules médiocrement placées ? Autrement dit, est il possible de prendre au serieux quelqu’un qui met un « s » au mot « ponctuation » dans un message lui même dénué de sens?

Estelle_M
Membre

Avant de parler de ponctuation et de rabaisser Josefien qui a fait un très bon billet, pensez plutôt au fond du texte, après tout, le fond est plus important que des simples fautes de ponctuations/d’orthographes qui ne nuissent pas à la clarté du texte et à sa compréhension.

Benoît_P
Membre

Mon commentaire n’était absolument pas dédié à Josefien, mais bien à Teo, qui avait noté la présence d’erreurs de ponctuation dans le billet de josefien tout en faisant le mêmes type de fautes. De plus, ma réponse n’ était pas sérieuse et n’était en aucun cas dans le but de le rabaisser , mais plutôt de le taquiner avec ironie car ses fautes étaient très maigres.

Eliot_G
Membre

Un texte bien écrit et une belle remise en question de notre violente société. Cependant ce texte nécessiterait peut-être une meilleure explication pour laquelle les humains seraient supérieurs aux animaux.

Martim_B
Membre

Je suis du même avis.
Le langage est certes un atout qui nous distingue des animaux, mais en quoi nous rend-il supérieurs? Un scientifique avec beaucoup de connaissances est-il supérieur à un enfant sans éducation? Je pense qu’il faut bien distinguer les termes « différent » et « inférieur/supérieur ».

PROF
Admin

C’est une bonne distinction, en effet. Différent relève du fait (jugement de fait), inférieur/supérieur relève de la valeur (jugement de valeur). Le jugement de valeur est toujours relatif à la subjectivité qui évalue, aux norme qu’elle pose.

Lorentz_A
Membre

Certains animaux sont pourtant supérieur à nous non? L’éléphant a une force physique bien supérieur à n’importe quel homme et l’aigle a une vision également supérieur à n’importe quel humain non? Il faut bien distinguer de quelle supériorité vous parlez.
Je suis en désaccord avec vous quand vous dites que  » ’l’homme peut faire ce qu’il veut aux animaux, les enfermer, les exploiter et les tuer pour notre amusement ou notre confort » il existe des lois et des associations pour la protection des animaux. Exemple simple : à la pêche il y a des quotas à respecter afin qu’une espèce ne soit pas en voie d’extinction. L’homme ne fait pas ce qu’il veut avec les animaux!

Estelle_M
Membre
Lorenz, je ne suis malheureusement pas du tout d’accord avec toi. Nous ne pouvons pas vraiment dire que les humains « sont supérieurs aux animaux », avec une vision d’égalité, je pense que chaque Terrien (habitant(e)s de la planète Terre) est égal à chaque autre. De plus, le terme « terriens » ne sous-entend aucune notion de sexisme, racisme ou specisme en incluant chacun de nous, sang chaud/froid, mammifères, vertèbres ou invertébrés, amphibiens, oiseaux, reptiles, poissons et humains… Et j’en passe. Nous évoluons avec des millions d’autres créatures vivantes en se développant ensemble. Néanmoins, c’est l’humain qui a tendance à dominer la terre en traitant les autres être vivants comme des objets, en les tuant sans respect. Tu sais, il y a énormément d’élevages qui ne laissent aucun public regarder ou même les visiter de peur qu’on découvre les atrocités qu’ils font aux animaux. Exemple très simple qui se passe dans un abattoir casher, nous pouvons affirmer que les lois de l’abattage casher exigent qu’ils souffrent le moins possible, l’utilisation des aiguillons électriques sur un animal immobilisé est interdite, et pourtant, ils le font quand même. Les animaux sont tués dans d’horribles circonstances, ne pouvant rien y faire. Couper la gorge d’un animal pour… Read more »
Charlotte_M
Membre

Un article très intéressant, je partage tout à fait ton avis sur le fait que les animaux « n’existent plus que pour subsister aux besoins de l’homme » ; nous ne nous rendons même plus compte que des chaussures, des sacs, ou même des bijoux que nous possédons peuvent avoir coûté la vie d’un animal. Même la viande qui se trouve sur nos assiettes n’est à nos yeux qu’un aliment comme un autre. Peut-être ne nous posons nous pas assez la question d’où provient ce que nous consommons, et ainsi nous participons indirectement (et parfois involontairement) à l’exploitation des animaux.

Penses-tu qu’il y ait des chances que la situation s’améliore dans le futur ? Selon toi, comment pourrait-on aider à mettre fin à cette exploitation (autre que de manger végétarien) ? Toi-même fais-tu quelque chose de spécifique ?

Jessica
Invité

Tu as raison en disant que les humains ont plus de capacités sociales et des facilites à se faire comprendre.
Il est vrai que depuis des siècles, l’animal a toujours été considéré comme étant inférieur aux hommes. Mais en réalité, nous avons plus de points communs que nous l’imaginons. Nous mangeons, nous dormons, nous avons froid, nous avons chaud mais l’humain peut justifier ses changements d’humeur et ses actions ; donc contrairement aux animaux, il peut extérioriser sa pensée et dire : J’ai froid, J’ai faim. L’animal peut ressentir des choses mais il ne peut pas les expliquer.
L’être humain n’est supérieur aux animaux qu’au niveau de sa conscience, ce qui le rend encore plus responsable de ce qu’il peut faire aux animaux. En effet, l’animal n’a pas « l’excuse » quand il ne se rend pas compte de ce qu’il fait, alors que l’homme lui est bien conscient.
Donc en réalité, la seule réelle différence entre les humains et les animaux est la conscience. En effet, nous ne sommes pas si différents et le développement cérébral est ce qui empêche l’égalité totale entre les animaux et les humains.

Clara S
Invité

C’est un petit texte bien rédigé et qui reprend des points intéressants, mais il nécessiterait peut-être plus de développement pour démontrer comment les humains seraient supérieurs aux animaux. Est-ce par exemple en termes d’avancement technologique ou comment nous vivons dans de grandes communautés organisées ?
Vous pourriez éventuellement reprendre l’argument d’un autre point de vue et développer l’idée que les hommes s’entrent tuent malgré leur « intelligence ».
Ensuite, l’idée que « les humains peuvent faire preuve de plus de bonté que les animaux » solliciterait peut-être elle aussi un développement plus approfondi.

Quelques questions à se poser seraient : Comment font-ils preuve de plus de bonté que les animaux ? Les animaux ne peuvent-ils pas faire preuve de plus de bonté que les humains dans certains cas ? Ou même plusieurs ?

Cependant, je suis d’accord avec votre point de vue ; les humains devraient faire preuve de plus de responsabilité envers les animaux, qui eux n’ont aucun moyen de se défendre contre nous.

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer