L’Arabie Saoudite, modèle des droits de l’homme ?

L’Arabie Saoudite fut nommée à la tête de la commission consultative des droits de l’homme de l’ONU. Vous avez bien lu, l’Arabie Saoudite. Je pense que nous sommes tous suffisamment conscients de l’absurdité de la situation, mais laissez-moi y revenir en détail.

La monarchie de l’Arabie Saoudite est l’une des plus dures et violentes du monde, elle n’hésite pas une seule seconde à décapiter, pendre publiquement ou même lapider… Il faudrait quand même qu’ils lisent la Déclaration des droits de l’homme avant d’être placés à la tête d’un des commissions consultatives.

Je tiens à rappeler que l’Arabie Saoudite est le seul pays où les femmes sont encore interdites de conduire. Comment pouvons-nous espérer que les droits humains soient respectés si c’est la nation qui les bafoue le plus qui est à la tête de sa commission? Au vu des violations des droits humains flagrantes et généralisées commises par les autorités saoudiennes, nous sommes en droit de nous demander : ce pays respecte-t-il effectivement les normes de promotion et de protection des droits de l’homme comme il le doit pour devenir membres du Conseil ?

L’ONU prend un gros coup dans sa crédibilité en mettant une nation si barbare et sanguinaire à la tête de cette commission.

Photo via Visualhunt.com

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "L’Arabie Saoudite, modèle des droits de l’homme ?"

Laisser un commentaire

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Giorgio_D
Membre

En effet, c’est absurde. Malheureusement les pétrodollars et la politique l’emportent sur les droits de l’homme…

Marie P
Membre

Je suis d’accord avec toi, c’est complètement fou et en complet décalage avec les valeurs de l’ONU.

Nikolas_D
Membre

Avez-vous de la rancoeur envers l’Arabie Saoudite? Est-ce du racisme primaire?

PROF
Admin

Bonjour Nikolas,
La discussion porte ici sur des questions politiques, juridiques et morales. Il ne s’agit pas d’évaluer une race.

Eliot_G
Membre

Il est vrai qu’un pays aussi arriérée et machiste ne devrait en aucun cas avoir ce pouvoir. Cette société capitaliste dépourvu de toutes logiques et sentiment actuelle nous mène a de tels crimes… Cependant que proposeriez vous comme initiative contre cette récente élection inacceptable ?

Lara_H
Membre

Article très bien construit ! Par ailleurs, je suis tout à fait d’accord avec toi. Je trouve cela inadmissible qu’il fut nommé à la tête de la commission consultative des droits de l’homme de l’ONU, sachant qu’eu même n’applique pas les droits de l’homme dans leur pays.

Thiên-Lân_B
Membre
 »La monarchie de l’Arabie Saoudite est l’une des plus dures et violentes du monde, elle n’hésite pas une seule seconde à décapiter, pendre publiquement ou même lapider… » exemple ?  »Comment pouvons-nous espérer que les droits humains soient respectés si c’est la nation qui les bafoue le plus qui est à la tête de sa commission? » Exagération, quand on compare à d’autres pays, les violations des droits de l’homme en Arabie Saoudite sont moins importantes, comme par exemple l’inde qui compte 14 millions d’esclaves, ou la Mauritanie ou 4 % de la population est réduite en esclavage. De plus, en Mauritanie, la torture n’est pas si rare que ça et la peine de mort toujours de rigueur.  »Je tiens à rappeler que l’Arabie Saoudite est le seul pays où les femmes sont encore interdites de conduire » Conduire est un droit de l’homme ? Inutile d’ajouter ceci dans votre article. Vous semblez ne pas apprécier le régime d’Arabie Saoudite, mais vous n’avancez que peux d’exemple, cette dépréciation de l’Arabie Saoudite serait-elle due à du racisme primaire ? Je ne comprends pas comment certaines personnes ont pu vous mettre 5/5 en connaissance, car vous manquez en ce domaine, je trouve que l’on est… Read more »
PROF
Admin

L’Arabie Saoudite fut nommée à la tête de la commission consultative des droits de l’homme de l’ONU.

Précision factuelle : la nomination est celle de l’ambassadeur de Riyad auprès des Nations unies à la tête du comité consultatif du Conseil des droits de l’Homme. Il s’agit de la présidence d’un panel de cinq diplomates en charge de nommer les experts participant aux missions d’évaluation et de conseil au sujet des droits de l’homme.

l’ambassadeur de Riyad auprès des Nations unies, Faisal Trad, présidera ce groupe. Au sein du Conseil des droits de l’homme, le « groupe consultatif » est chargé de sélectionner les rapporteurs en charge de thématiques précises comme les camps de travail en Corée du Nord ou les violences faites aux femmes.
Ces travaux servent ensuite de base au Conseil des droits de l’homme pour émettre des recommandations.

Source : Le Monde, 22/09/2015.

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer