Interprétations erronées

Tout homme a une perception différente par rapport à ce qu’il lit, entend et surtout comprend. N’ayant pas entendu, lu ni vu tout le contexte, il ne peut donc que mal interpréter une phrase car elle peut hélas signifier bien des choses. Une citation même la plus innocente tournée dans l’autre sens peut être très mal comprise.

Les droits de l’homme sont comme l’école. L’école est composée de lois et de règles à respecter pour garder une certaine autorité au sein d’une “société” composée d’élèves et d’enseignants. S’il n’y avait pas ces lois, alors le monde finirait dans le chaos et l’anarchie car l’être humain a besoin d’être encadré par des règles qui lui montrent les limites à ne pas franchir. A l’école, tu fais une bêtise : direction le conseiller. Dans la vraie vie, c’est parfois même la prison. En effet les crimes peuvent être plus ou moins graves en fonction du délit.

En d’autres mots, on nous apprend à comprendre d’une certaine manière les lois que la société impose. Mais malgré cela beaucoup de personnes les interprètent à leur manière et donc essayent de modifier ces lois ancrées dans notre Constitution, qui est la Constitution Européenne comme par exemple l’abolition de la peine de mort.

Bien entendu nous pouvons également les considérer comme dans la religion. Par exemple la Bible ou encore le Coran sont composés de lois et de règles à respecter si les croyants veulent être bénis ou aller au paradis. Malheureusement, tout le monde peut interpréter ce qui est écrit, chacun à sa manière. C’est comme cela qu’est né l’islamisme ou encore d’autres groupements extrémistes.

Comme il y a pu y avoir une mauvaise interprétation du journal Français Charlie Hebdo, qui a subit par après des attaques et ces attaques n’ont pas qu’attaquer Charlie Hebdo, mais également la liberté d’expression.

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Interprétations erronées"

Laisser un commentaire

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lucas_C
Membre
Effectivement chaque phrase peut être interprétée de manière différente pour chacun et même dans un contexte ces phrases peuvent quand même être tordues et manipulées. Je pense que le contexte d’une phrase permet sa précision, car donnant plus d’informations. Vous nous parlez après de certaines personnes, par mauvaise interprétation, veulent modifier des lois. Je voudrais ajouter que le changement des lois est plus fortement mis au défi par des idéaux n’adhèrant pas à ceux du gouvernement (religion…). Par exemple l’autorisation du port de la Burka n’est pas une mauvaise interprétation des lois. Je suis à mesure de penser que votre exemple citant l’abolition de la peine de mort a une faible relation avec votre sujet, car cela met plus en jeu la morale de chaque individu et non la mauvaise interprétation. Concernant les religions, je voudrais ajouter que les religions, ou tout autre valeur morale, peuvent être manipulées à des fins dévastatrices car possédant des valeurs dites « naturelles » et donc annoncées comme irréfutables. Je m’aventurerais même à dire que les valeurs morales tordues sont utilisées comme arme de mauvaise interprétation afin d’aboutir à ces fins. Ce qui laisse supposer que l’origine d’un tel acte peut ne PAS être une mauvaise… Read more »
Martin_B
Membre

Je suis entièrement d’accord avec vous lorsque vous dites que l’être humain doit être encadré par des lois lui montrant quelles sont les limites à ne pas franchir. La difficulté est je pense, de trouver jusqu’où les hommes doivent être encadrés. Nos sociétés occidentales sont d’après moi des exemples au niveau droit, liberté, et règles en général.
Cependant, je pense que nos démocraties vont parfois trop loin, et quand c’est le cas, je pense que cela affaibli nos gouvernements. En effet, nous discutons et critiquons aujourd’hui chaque détails de chaque nouvelle loi, de chaque nouvelle décisions politique, ce qui abouti parfois à des grèves de grandes ampleur. Les représentants de nos pays n’ont donc d’après moi plus assez de marge de manoeuvre. Dès qu’ils changent quelque chose, ils sont critiqués, et donc ne change que peu de choses. Il semblerait donc que nos gouvernements donnent parfois trop de liberté à leur peuple sur certaines choses.

Lucas_C
Membre

Mais justement, ce sont ces critiques qui font entendre la voix du peuple et un peuple sans voix est voué à sa domination politique. Cette voix de la populace que vous critiquez nonchalamment est la voix que nos ancêtres ont fait entendre pour un monde meilleur. C’est cette voix elle même qui est la genèse de la démocratie. Cette discussion et critique de chaque loi est indispensable pour une harmonie entre chaque opinion.
Autrement dit, nos critiques permettent (normalement) de diriger les politiques sur le chemin que la majorité décide afin de convenir au peuple. La voix du peuple est, de par son nombre, sa plus grande force face aux politiques. N’oublions pas les ères de souffrance du peuple sans voix face aux politiques. Mais à l’opposé, chaque individu muni de trop de liberté peut nuire à son entourage de par ses pulsions primitives. En effet, les lois n’existeraient pas si l’homme était RÉELLEMENT civilisé. C’est donc pourquoi une certaine balance doit être constamment mise en place pour éviter chaque extrême : trop de liberté et pas assez.

PROF
Admin

Bonjour Martin,

Les représentants de nos pays n’ont donc d’après moi plus assez de marge de manoeuvre. Dès qu’ils changent quelque chose, ils sont critiqués, et donc ne change que peu de choses. Il semblerait donc que nos gouvernements donnent parfois trop de liberté à leur peuple sur certaines choses.

Il y a en effet toujours des réactions contre les réformes et le changement (remarquez aussi que le changement est une valeur politique importante, comme dans le slogan d’une campagne présidentielle : ‘Le changement, c’est maintenant »…). Mais il n’est pas certain que ces critiques orientent radicalement les décisions politiques. Il faudrait examiner cela.

De plus, l’action politique peut être conditionnée par d’autres facteurs, telles que les contraintes économiques. Il faudrait aussi examiner cela.

PROF
Admin

Bonjour Sarah,
Une précision factuelle : à ce jour, il n’existe pas de  » Constitution Européenne ».

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer