La légitimité de la désobéissance

La désobéissance face à la loi est-elle légitime ou est-elle au contraire illégitime et néfaste ?
Il y a en effet de nombreux aspects différents à analyser : la nature de la désobéissance, le type15908920084_427dab6609_z de désobéissance, et le but de la désobéissance. Nous devons donc

Premièrement la nature de la désobéissance est un aspect primordial dans la légitimité de l’effraction d’une loi. Si cette désobéissance n’est pas égoïste, c’est-à-dire ne visant pas à assouvir un quelconque désir personnel, mais visant un intérêt général, elle peut être considérée comme légitime. Or si cette désobéissance vise l’accomplissement d’un désir personnel, autrement dit une envie égoïste, cela peut être apparenté à un banal crime. Autrement dit, la personne n’est rien d’autre qu’un malfrat. A l’opposé, enfreindre une loi pour le bien de tous, telle une révolution, cela peut être jugé légitime, voir même bénéfique. Autrement dit, on ne confond pas Ghandi avec un malfrat.

Deuxièmement quelles sont les moyens utilisés afin d’exécuter cette désobéissance ? Une désobéissance pacifique possède bien plus de valeurs morales qu’une désobéissance armée. Une désobéissance pacifique démontre une vraie détermination structurée et ordonnée alors que une désobéissance armée et violente incarne la discorde et le manque de morale. Une désobéissance violente, même visant de bon principes, est rapidement apparentée à du vandalisme de part ses actions.

Dernièrement quel est son but ? Vise-t-elle l’amélioration des certains principes pour l’intérêt de chacun ? Autrement dit, est-ce une désobéissance constructive ? Ou bien, à l’opposé, serait elle une désobéissance néfaste purement destructive sans réel bénéfice ? Nous avons affaire à une désobéissance visant l’amélioration et une autre désobéissance complètement opposée, ne visant que le déclin.

Afin de conclure cette analyse, une réponse à la question originelle s’impose. La désobéissance est-elle donc néfaste ? Cela dépend de pleins de critères et de l’opinion de chacun. Chaque personne ayant une vision différente de la légitimité d’une désobéissance, cela rend cette question fortement généralisante et cela donne donc une réponse impossible. Prenant en compte par exemple que chaque peuple a des valeurs différentes, des coutumes différentes, une culture différente, une langue différente… en analysant tout cela il parait évidemment impossible que chacun partage de mêmes idéaux. Cette question devrait être changée en : « Pensez-vous que la désobéissance est légitime ? », ce qui rendrait les réponses individuelles et propres à chacun.

Pensez-vous que la désobéissance est légitime ?

image: Astro

No votes yet.
Please wait...

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La légitimité de la désobéissance"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Yassin_EA
Membre

J’ai trouvé ton billet très intéressant, mais je trouve dommage que tu ne poses pas la question de la justesse des lois. Mais comme tu le dis, chacun a son point de vue. Donc cela peut être une question rhétorique 🙂

Nikolas_D
Membre

Mais après, en désobéissant a des lois issus du droit positif car elle vont a l’encontre de votre nature.
Ne seriez vous pas en train d’obéir aux lois naturels AKA votre nature.
Donc il y aurait pas de telle chose que la désobéissance?

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer