Droits de l’homme ou droits utopistes ?

image

Les Droits de l’homme ou Droits utopistes?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de définir les “droits de l’homme”. « Les droits de l’homme, également appelés droits humains ou encore droits de la personne, sont un concept soit philosophique, soit juridique, soit politique, selon lequel tout être humain possède des droits universels, inaliénables, quel que soit le droit positif en vigueur ou d’autres facteurs locaux tels que l’ethnie, la nationalité ou la religion ». En résumé, chaque êtres humain naît avec les mêmes chances et les mêmes valeurs que les autres, selon la déclaration des Droits de l’Homme de 1789 : ”Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune”.

Mais est-ce la réalité ? Le racisme et la haine de l’autre ne nous à t-il pas démontré que les droits de l’homme ne sont pas automatiquement appliqués ? Certains voient en ces déclarations une forme d’hypocrisie, car malgré ces dernières, la violence des guerres, la torture ou encore la peine de mort continuent d’exister. Dans certains passages d’un texte étudié en classe, le philosophe André Comte-Sponville avance de telles critiques. Sont-elles ce qu’il pense réellement des droits de l’homme ?

Il faut dire que la déclaration forme une base de respect universelle à tout homme entrant dans ce monde. Elle est donc nécessaire à notre survie.

Dessin de Medi Belortaja
Albanie

Rating: 4.5. From 4 votes. Show votes.
Please wait...

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Droits de l’homme ou droits utopistes ?"

Notify of
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Athéna_B
Membre

Elle est donc nécessaire à notre survie.

Une vie où la loi du plus fort serait l’unique précepte vous parait donc impossible?

Comte-Sponville
Invité

Non, je ne pense pas du tout que les droits de l’homme ne soient qu’hypocrisie (même s’il peut arriver que ce soit le cas, chez tel ou tel). Simplement une déclaration, même solennelle, ne tient pas lieu d’action. Et un droit ne vaut que si on se donne les moyens de l’appliquer. Bref, les droits de l’homme sont moins une réalité qu’un idéal et un but : raison de plus de se battre pour eux, afin qu’ils deviennent de plus en plus réels ! Il me semble que mon article « Les droits de l’homme » l’exprime assez clairement (Le goût de vivre, Albin Michel, 2010, p. 214-217 ; Le Livre de Poche, p. 236-239).

Bien cordialement.

André Comte-Sponville

PROF
Admin

Merci beaucoup M. Comte-Sponville pour votre réponse si rapide et précise.
J’ajouterais que nous ne devons pas oublier l’importance en la matière de l’Union Européenne, qui a permis – et qui permet encore – d’agir en faveur des droits de l’homme, comme le rappelle si bien Robert Badinter.

trackback

[…] experts extérieurs qui, de façon merveilleusement disponible, ont accepté d’intervenir : André Comte-Sponville (philosophe), Patrick Henry (avocat), Manuel Cervera-Marzal (spécialiste en sciences […]

wpDiscuz

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer