L’euthanasie dans le monde d’aujourd’hui

Le mot euthanasie est composé du préfixe eu (bien) et du terme thanatos (mort). Il signifie donc «bonne mort». L’euthanasie peut être définie comme un acte visant à provoquer le décès d’un malade afin de lui éviter la souffrance. Si une personne effectue le dernier acte qui cause intentionnellement la mort d’un patient, l’euthanasie s’est … Lire la suite…

Une société avancée doit-elle accepter moralement la contraception ?

Nous vivons dans une société avancée technologiquement et médicalement. L’homme a inventé des choses incroyables, surpassant tout ce que l’on pouvait imaginer auparavant. Ceci dit, les humains ne peuvent se passer des choses qui leurs sont naturelles, comme le fait de se nourrir, de respirer ou encore d’avoir des relations sexuelles. Celles-ci nous permettent d’agrandir … Lire la suite…

La pitié selon Rousseau

Qu’est ce que la pitié ? La pitié est avant toute chose, comme le dirait Rousseau, un sentiment naturel. Elle fait de nous un être indulgent et compatissant face à la souffrance d’autrui. En d’autres mots, c’est un sentiment moral nous poussant à l’altruisme. Même si la pitié a pris une connotation quelque peu péjorative … Lire la suite…

Est-ce à chacun sa morale ?

La morale est-elle commune à tous les hommes, ou au contraire, est –ce à chacun sa morale ? Autrement dit, les hommes peuvent-ils se mettre d’accord sur certains principes à respecter, indépendamment des différences culturelles, ou au contraire, les différences entre chaque homme et culture sont trop grandes pour qu’une morale commune soit établie ? L’enjeu … Lire la suite…

Les animaux sociaux ont une “morale” ?

Nous savons que les chimpanzés sont les animaux les plus sociaux après nous.  Ils se soutiennent et parfois aident aussi les animaux d’espèces différentes. Par exemple, ils aident les oiseaux tombés de leur nid. Un test a ainsi été mené pour déterminer comment ils agissent entre eux : deux chimpanzés ont été enfermés dans des … Lire la suite…

L’anneau de Gygès : la société inhibe-t-elle notre vraie valeur morale ?

L’anneau de Gygès est une histoire fictive antique écrite par Platon, mais provenant en réalité de Glaucon (qui en est le vrai conteur historique), qui l’invente afin de soutenir l’idée que commettre l’injustice est profitable. Bien qu’elle fut mise sur papier par Platon, ce dernier n’est pas en accord avec la morale qu’elle présente. En … Lire la suite…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer